Cécile Heim enseigne et fait sa thèse de doctorat à l'Université de Lausanne. Elle se spécialise dans les études autochtones d'Amérique du Nord, la littérature d'Amérique du Nord et les études de genre. Sa recherche analyse les représentation de violences faites aux femmes autochtones dans les romans de quatre auteures autochtones : Louise Erdrich, Frances Washburn, Eden Robinson et Katherena Vermette. Elle a publié des articles dans des revues comme The Journal of Popular Culture et a présenté sa recherche à nombreux congrès internationaux.