Sarah Jean-Jacques est doctorante en sociologie, spécialiste des questions de genre et de sexualité. Sa thèse s’intéresse tout particulièrement à la question de la visibilité des lesbiennes et aux violences qu'elles vivent dans l’espace public à Paris. Elle a notamment co-écrit avec Natacha Chetcuti-Osorovitz un article sur le sujet publié dans la revue scientifique francophone Cahier de Géograhie du Québec. Son projet tend à visibiliser les lesbiennes comme objet d'étude à part entière en sciences humaines et sociales. Elle est membre fondatrice de Paye Ta Gouine.

Contact pro

sarah.jj@hotmail.fr

Contact perso

email@example.com

06 12 34 56 78

Vous devez être connecté-e pour avoir accès cette information.
ou

Publications